Category Archives: Répliques média

Un fléau sur le fleuve

      Commentaires fermés sur Un fléau sur le fleuve

Mme Marcuzzo-Roy rappelle que le fleuve Saint-Laurent est un joyau du patrimoine culturel québécois et l’habitat d’une riche biodiversité. Le tourisme lié au fleuve, la pêche et la vie marine sont aujourd’hui menacés par la circulation accrue de pétroliers qui augmentent d’autant les risques d’accidents irréparables

Avancez en arrière!

      Commentaires fermés sur Avancez en arrière!

À 9 mois de élections, les quatre partis politiques en lice doivent prendre une position responsable face au plus grand défi de l’humanité, c’est-à-dire les changements climatiques. L’exploitation des hydrocarbures et la lutte aux changements climatiques sont incompatibles.

We Looked To Quebec. Were We Wrong?

      Commentaires fermés sur We Looked To Quebec. Were We Wrong?

Jim Emberger., the spokesperson for the New Brunswick Anti-Shale Gas Alliance, challenges Premier Couillard to explain why Québec, formerly a model on climate change action and water protection, passed Bill106. This opens the doors to the fracking industry just as other jurisdictions all over the world are taking action to heed the scientific evidence. This is not what we would… Read more »

Les changements climatiques nécessitent une intervention sans compromis

      Commentaires fermés sur Les changements climatiques nécessitent une intervention sans compromis

Les catastrophes provoquées par les changements climatiques sont devenues courantes. Les plans de lutte proposés par nos gouvernements sont nettement insuffisants. M. Jim Emberger les appelle à réagir autrement que par des demi-mesures.

Le Québec était notre modèle. Avons-nous été induits en erreur?

      Commentaires fermés sur Le Québec était notre modèle. Avons-nous été induits en erreur?

M. Jim Emberger de Taymouth, Nouveau Brunswick, décrit le Québec comme une source d’inspiration face aux menaces posées par la fracturation hydraulique et du projet Énergie-Est pour la santé publique, la qualité de l’eau et le climat. Il déplore que le gouvernement du Québec s’apprête à donner le territoire de ses citoyens pour l’exploitation du gaz de schiste.

La CAQ et les hydrocarbures : on verra!

      Commentaires fermés sur La CAQ et les hydrocarbures : on verra!

M. Gérard Montpetit démontre q’un parti politique comme la CAQ, qui a l’ambition de former le prochain gouvernement, doit avoir la maturité de présenter un programme valable sur un ensemble d’enjeux dont celui des hydrocarbures.

Énergies fossiles et transition énergétique à l’ère des faits alternatifs

      Commentaires fermés sur Énergies fossiles et transition énergétique à l’ère des faits alternatifs

Madame Carole Dupuis déplore qu’à l’ère des faits alternatifs, les gouvernements Trudeau et Couillard prétendent s’appuyer sur la science pour convaincre la population d’accepter des projets de développement des énergies fossiles. Ce qui contredit l’état des connaissances sur le climat et la protection de l’eau.

La fausse acceptabilité sociale

      Commentaires fermés sur La fausse acceptabilité sociale

M.Gérard Montpetit compare les déclarations du gouvernement de M. Couillard qui clame qu’il n’y aura pas d’exploitation d’hydrocarbures s’il n’y a pas d’acceptabilité sociale et ses actions, jointes avec celles de l’industrie, pour court-circuiter cette notion.

Commentaires sur les projets de règlements de la Loi 106 (comités de la région Ouest)

      Commentaires fermés sur Commentaires sur les projets de règlements de la Loi 106 (comités de la région Ouest)

Face aux constats scientifiques concernant la crise climatique, les auteurs de ce texte réclame l’interdiction de la fracturation hydraulique et de l’exploitation pétrolière et gazière au Québec ainsi que l’application de la loi sur le développement durable pour préserver la santé de la population et la protection des ressources du territoire.

Après Paris, COP 23

      Commentaires fermés sur Après Paris, COP 23

Le pire ennemi des accords de Paris, c’est l’insouciance d’une grande partie de la population et le manque de volonté de nos dirigeants de réellement changer les choses; cette indifférence est la raison pour laquelle la COP 23 passe sous le radar médiatique.