En route vers le 375e anniversaire

      Commentaires fermés sur En route vers le 375e anniversaire

M. Claude St-Jarre nous offre un texte satyrique sur ce que pourrait être l’avenir énergétique idéal.

En route vers le 375e anniversaire avec les nouveaux-nés non pré-pollués!

Grand merci pour les belles célébrations offertes dans nos municipalités pour leur 350e anniversaire. Elles ont mis la table pour que le 375e soit le succès tant espéré de la transition énergétique réussie grâce aux véritables énergies renouvelables et aux comportements énergétiques cohérents et raisonnés. Voici comment cela pourrait se passer…

Le psychiatre et co-concepteur du Solar Impulse, le premier avion solaire à faire le tour du monde en 2017, écrivait dans son livre Changer d’altitude(1) que nous pouvions, dès cette époque et avec les technologies propres d’alors, diminuer de 50 % la consommation des combustibles fossiles et créer 25 % de nouvelles énergies renouvelables, tout en conservant le confort, en faisant des profits et en créant des emplois. Ce qui fut fait!

Le gaz naturel utilisé en 2017 n’était pas une énergie de transition car il émettait plus de gaz à effet de serre que n’en laissaient croire la publicité et la politique énergétique du Québec avec sa loi 106, adoptée sous le bâillon pendant la nuit.

Les observateurs de l’époque, dont Louise Morand (2), le biophysicien et membre du collectif scientifique sur les gaz de schiste Marc Brullemans (3), ainsi que le climatologue Damon Matthews membre du GIEC, exposaient aux yeux de tous le potentiel des nouvelles énergies vertes tout en critiquant le gaz naturel liquéfié, considéré à tort comme une solution de rechange au mazout et au diésel pour lutter contre les changements climatiques (4).

Pour le Québec, l’éolien, l’économie d’énergie et le solaire passif, c’est mieux, avons-nous réalisé. Alors, le deuxième plus important gisement éolien au monde, le nôtre, a été mis en production. Il était loin dans le Nord, et les citoyens l’ont approuvé. Selon Réal Reid, co-auteur (Bouchervillois) du livre L’éolien au cœur de l’incontournable révolution énergétique (5), le Québec possède suffisamment de ressource éolienne pour électrifier trois fois le Mexique, les États-Unis et le Canada. Merci à tout le monde d’avoir bien emboîté le pas au bon moment…

Claude Saint-Jarre, 13-09-2017

Références :

1) http://bertrandpiccard.com/actualite/changer-daltitude-280

2 ) http://quebec.huffingtonpost.ca/louise-morand/le-gaz-naturel-n-est-pas-une-energie-de-transition-valable_a_23060082/

3) https://www.rvhq.ca/vous-avez-dit-gaz/ et: http://www.collectif-scientifique-gaz-de-schist HYPERLINK « http://www.collectif-scientifique-gaz-de-schiste.com/accueil/images/pdf/regards/MarcBrullemans%20Gaz%20de%20schiste_Lindustrie%20rapplique%20et%20le%20gouvernement%20sen%20rejouit.pdf »e.com/accueil/images/pdf/regards/MarcBrullemans%20Gaz%20de%20schiste_Lindustrie%20rapplique%20et%20le%20gouvernement%20sen%20rejouit.pdf

4) https://www.rvhq.ca/des-scientifiques-deboulonnent-le-mythe-du-gaz-naturel-comme-energie-de-transition/

5) http://multim.com/titre/?ID=280