Êtes-vous vivants?

      Commentaires fermés sur Êtes-vous vivants?

M. Alain D’Auteuil, de Drummondville, fait appel à tous pour amorcer un vrai projet de société.

Êtes-vous vivants?

Si vous respirez, vous vous nourrissez et que vous ayez le désir d’être heureux, eh bien, bonne nouvelle : vous l’êtes. Si vous tenez à conserver vos acquis et votre espoir en l’avenir, vous l’êtes. Et si vous croyez que l’homme a une chance de se survivre, là encore, vous l’êtes, ce texte vous concerne…

À ceux qui veulent être libres.

Que les hommes de cœur et de tête se manifestent, nous avons besoin de bons « leaders » pour la vraie transition verte. Unir toutes les couches de la société, c’est le seul moyen pour l’humanité de survivre à l’ère industrielle actuelle, AUX ODEURS D’HYDROCARBURES. Soyez intelligents!

Soyez intelligents et altruistes, deux qualités qui sont à la base du Nouveau Monde dans lequel nous aspirons tous consciemment ou inconsciemment à vivre. Que cette épreuve, consistant à dépasser l’époque des hydrocarbures, devienne viscérale et source d’orgueil.

Relevons le défi avec toute la débrouillardise et l’originalité dont nous faisons preuve à tous les niveaux dans notre société québécoise. Mettons notre égo et notre mental réellement à profit, et ce de manière positive. Faisons travailler notre petit hamster pour une noble cause : la nôtre, la survie de tous. Rayonnons mondialement par notre créativité et soyons fiers d’être verts.

Ouvrons-nous à la multitude de possibilités et de découvertes qui s’offrent à nous. Car, ça y est, nous y sommes, c’est maintenant, la société est prête. Les gens en ont assez d’être pris avec les vieux carcans, les formules toutes faites et le défaitisme. Nous sommes vraiment prêts à accueillir les technologies propres à grande échelle. Il n’est plus question de faire semblant de croire ceux qui tentent de nous faire peur pour nous garder captifs de leurs industries ultrapolluantes, en espérant conserver notre clientèle.

Tout ce qu’il faut, c’est d’envoyer un message clair de non-acceptation sociale du statu quo. Ce n’est pas vrai qu’une poignée de déconnectés, presque morts à l’intérieur, vont nous amener dans ce trou nauséabond qu’ils sont en train de creuser. S’ils tripent tant que ça POLLUTION, eh bien qu’ils aillent vivre dans les zones déjà contaminées. Tout cela, on n’en veut plus, point final.

On a peut-être été un peu lents au démarrage, un peu bonasses et frivoles (ça fait notre charme) mais maintenant qu’on connaît la réalité et le travail à faire, rien ne nous arrêtera, rien ne nous ramènera en arrière, même pas leurs tentatives de nous gazer. Chaque geste de chacun d’entre nous a un rôle important dans cette quête d’une société meilleure et égalitaire. Ravivons la flamme d’un peuple de bâtisseurs en réalisant ce grand projet.

Ici on est au courant c’est électrique…

Ensemble, envoyons-leur un message clair : le vent de changement est là pour rester et ira en s’amplifiant. Que c’est l’amour de tout ce qui vit qui l’emportera , le rêve, l’espoir, le meilleur en chacun de nous .Voilà ce à quoi nous devons vraiment carburer pour perdurer.

ALAIN D ‘AUTEUIL

Comité citoyen de Drummondville

Le 25 novembre 2016