Greenwashing

      Commentaires fermés sur Greenwashing

Greenwashing

Dans notre société généralement assez bien informée, la majorité de la population a un « préjugé favorable » envers l’environnement. Même si monsieur Tout-le-monde n’a ni le temps, ni la volonté de s’investir dans ce lourd dossier, il veut faire quelque chose. C’est dans l’esprit du temps! Mais cette volonté populaire mal-exprimée est une menace pour les intérêts corporatistes de l’industrie des carburants fossiles. « If you can’t beat them; join them! » dit le proverbe anglais. Donc, ces promoteurs des énergies d’hier font des jeux de relations publiques pour faire semblant d’être favorable à l’environnement. Ainsi, depuis une semaine, nous sommes témoins de trois tentatives d’écoblanchiment (greenwashing).

Entre autres, on voit à la télé une pub où des employés de Gaz Métro font du « brain-storming » pour trouver des solutions pour protéger l’environnement.[1] On parle de l’électricité pour nos voitures et du gaz pour les camions. Des mots en flashs rapides apparaissent à l’écran, notamment « énergies renouvelables ». Quoi! Le gaz naturel, qui se forme dans les roches sédimentaires depuis des millions d’années serait donc une «énergie renouvelable»?! Quelle prostitution de ces mots!

De plus, bien que le gaz conventionnel soit le moins sale des combustibles fossiles, le gaz non-conventionnel, produit par fracturation hydraulique, serait aussi polluant que le charbon, selon des chercheurs de l’université Cornell [2] si on inclut l’empreinte totale (forage, fracturation, émissions fugitives de méthane, le transport et combustion). Si on examinait les sources d’approvisionnement, je parierais que la majorité du carburant de Gaz Métro est d’origine non-conventionnelle…

Toujours cette semaine, nous apprenions avec stupeur l’arnaque mise en place par Volkswagen, cette multinationale qui vendait des voitures diesel équipées d’un logiciel permettant de falsifier les résultats des tests d’émissions polluantes.[3] Encore une fois, on abuse de la confiance du consommateur qui veut poser un geste positif pour l’environnement.

Et la cerise sur le «sundae»! Un communiqué de presse du groupe « Canada’s Clean50 » qui reconnaît M. Couillard « …comme un chef de file en développement durable ».[4] Au Québec, qui connait ce groupe qui est parrainé par Delta Management?

Certes, M. Couillard prononce de belles paroles sur la scène internationale et il participe à la bourse du carbone. Mais, de façon concrète, ses politiques vont dans le sens contraire. Son gouvernement soutient financièrement des compagnies qui veulent faire des forages à Gaspé, Anticosti et Old Harry.

Autre contradiction de M. Couillard : son préjugé très favorable au transit de millions de barils de pétrole par jour dans des convois ferroviaires ainsi que dans les oléoducs d’Enbridge et de TransCanada. Jouer à l’autruche au sujet de l’empreinte totale des pétroles de schiste du Dakota et des sables bitumineux serait du développement durable!!! Aucun bénéfice économique pour les Québécois et 100 % des dangers pour la sécurité de nos citoyens et de nos sources d’eau potables! Un Lac Mégantic, ce n’est pas assez! Et il faut bien faire notre part pour l’économie Canadienne parce qu’on reçoit de la péréquation! [5] Ce genre de fédéralisme serait-il de l’aplatventrisme?

Diantre! Me voilà à court de jurons typiquement québécois pour exprimer adéquatement toute mon indignation devant ces cas d’écoblanchiment hypocrites!

Gérard Montpetit

Non Schiste La Présentation.

Le 26 septembre 2015

1] http://www.gazmetro.com/fr/prets-pour-la-suite/?gclid=CMPPuvXEkMgCFcOPHwodFEIL5w

2] https://www.youtube.com/results?search_query=cornell+university+gas

3] http://www.automobile-propre.com/affaire-volkswagen-tout-comprendre-fraude-diesel/

4] http://www.newswire.ca/fr/news-releases/le-premier-ministre-philipppe-couillard-reconnu-comme-lun-des-chefs-de-file-en-developpement-durable-au-canada-528951341.html. Sur le site de Clean 50, on peut lire …Canada’s Clean50 organization is stewarded by Delta Management Group from our home in The Brickworks… » et «…Delta Management is a boutique search firm with a growing practice in clean tech, corporate social responsibility and sustainability »

5 ] http://www.ledevoir.com/politique/canada/445383/conseil-de-la-federation-le-petrole-divise-les-provinces