L’avenir des puits de gaz forés dans la MRC des Chenaux en Mauricie

      Commentaires fermés sur L’avenir des puits de gaz forés dans la MRC des Chenaux en Mauricie

Lettre envoyée par le Comité Vigilance Hydrocarbures MRC des Chenaux au Ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, à la sous-ministre, à la députée de Champlain Sonia Lebel, au maire de Batiscan et à ses conseillers et aux maires de la MRC des Chenaux.

Un fait troublant 

Le 14 février dernier, le puits de gaz A003 situé près de la route 138 à Batiscan faisait éruption au cours de la nuit forçant l’expulsion de trois familles de leur maison et nécessitant des travaux de sécurisation pour une période de deux semaines (annexe 1).

La situation dans la MRC des Chenaux 

Dans la MRC des chenaux, on compte environ une trentaine de puits de gaz forés depuis une cinquantaine d’années. Seront-ils exploités un jour? Cela est peu probable selon Marc Brullemans parce que « la teneur en  gaz ou en  pétrole dans les shales est probablement trop faible pour rentabiliser des forages  avec fracturation». De plus, le cours des hydrocarbures sur le marché est faible. L’acceptabilité sociale n’y est pas, le moratoire sur la fracturation persiste et un nombre grandissant de banques, de fonds de placement et de compagnies d’assurance hésitent à investir (annexe 2).

Dans la même MRC, plusieurs de ces puits fuient à cause de la saumure dans le sous-sol et de la rouille. Le suivi des inspecteurs du MERN est douteux et la possibilité d’une éruption comme c’est le cas pour le puits A003 risque de se produire à tout moment. Des puits sont impossibles à localiser, certains risquent de causer des ennuis aux agriculteurs parce qu’ils ne sont pas indiqués et enterrés  trop près de la surface. (annexe 3)

Dans la municipalité de St Maurice ces puits sont forés à l’intérieur du périmètre urbain  et ils sont susceptibles de se révéler dangereux s’il y avait éruption et pire, une explosion (annexe 4).

Un exemple troublant aux USA 

Comme ce fut le cas à Firestone, Colorado, le 27 avril 2017, l’explosion d’un puits a causé des pertes de vie et incendié une maison. Le puits A003 situé près de la route 138, à quelques centaines de pieds de trois habitations aurait pu faire beaucoup de dommages (annexe 5).

Le Comité Vigilance Hydrocarbures MRC des Chenaux s’inquiète depuis longtemps de ces nombreux puits forés et laissés à l’abandon. Voilà qu’un de ceux-là se réveille tel un volcan en ce 14 février 2020. Heureusement, l’éruption n’a causé que des inconvénients matériels. On a dû cependant évacuer les résidents de trois maisons situées à une centaine de pieds de ce puits.  Mais, qu’en est-il pour les autres puits?

En conséquence, lors de sa réunion mensuelle du 25 février 2020, les membres du Comité Vigilance Hydrocarbures MRC des Chenaux demandent au Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles d’exiger la fermeture de ces puits aux frais de la compagnie propriétaire  afin  de réduire les craintes de la population et l’apparition de dommages.

La présidente intérimaire, Suzanne Rompré

Note : les photos mises en annexe sont tirées d’une présentation de Marc Brullemans  intitulée LES HYDROCARBURES

Annexe 1

Photo du puits A003

L’équipe de restauration est sur le site depuis le 15 février pour colmater le puits et le fermer définitivement.

Annexe 2

Puits forés dans la MRC des Chenaux

Puits forés dans la région de Trois-Rivières et Bécancour

Annexe 3

Annexe 4

Annexe 5