Le Québec est sur le gril

Mme Sylvie Bertaud dénonce le grand écart entre les paroles et les actes des élus.

Le Québec est sur le gril

Qui se soucie vraiment du bouleversement climatique que subit celle qui nous héberge : la Terre-Mère? Les activités humaines menacent son équilibre qui nous a permis d’y vivre, et des technocrates ont inventé les crédits-carbone… C’est comme si, assistant votre mère aux soins palliatifs, vous lui disiez : « Pas de problème, je vais te faire un chèque »!

Voyons juste, tant au niveau fédéral que provincial, aux antipodes de leurs beaux discours (COP 21…), nos élus multiplient les éléments de déni; Trudeau (Just’un…selfie) avec la promotion des pipelines et Couillard avec la relance de la menace des gaz de schiste, en passant en force la loi 106 sur les hydrocarbures, digne du Klondike.i

Les hydrocarbures extrêmes dont ils font la promotion, obtenus par fracturation hydraulique et autres procédés très risqués (avec des acides…) sont désastreux pour notre environnementii : l’empoisonnement de la nappe phréatique en de nombreux pays dépossède les citoyens de leur vieiii. Il peut coûter 300 $ par mois pour une famille de 4, dans certaines villes des USA, juste pour avoir de l’eau. Les compagnies privées devenues, avec la complicité de nos politiciens, gestionnaires de ce bien commun coupent l’eau aux « délinquants » qui n’arrivent pas à payer…iv

La loi 106 a préséance sur tous les autres usages : agricoles, agro-alimentaires, récréotouristiques et résidentiels (sauf… sur les cimetières! On est chanceux).Des millions d’acres de permis d’exploitation des gaz de schiste ont été donnés (un dollar pour 22 acres! Qui dit mieux?) à de multiples compagnies.

Pourquoi le gouvernement du Québec voulait il supprimer, en mars, l’accès aux données sur les eaux usées aux organismes de bassins versants dont c’est l’outil de travail pour vérifier la conformité des rejets?v

Pourquoi a-t-il investi des millions de nos dollars dans ces industries alors qu’il clame qu’il n’y a pas d’acceptation sociale et donc que ça ne se fera pas?

Comme disait mon père : « Il est vrai, ce mensonge? »

Sylvie Berthaud

Porte-parole de GROUVIDHAM, Groupe Vigilance d’Ham

i Lettre ouverte à M. Pierre Arcand, du Comité de pilotage en faveur d’une demande commune de dérogation au Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection (RPEP)

ii « Gaz de shale : une expérimentation de fou » dit Marc Durand, ing. Géologue par Hélène Ruel dans www.lanouvelle.net

iii Rapport final de L’Agence de protection environnementale des États-Unis, 13-12-2016

– « Gaz de schiste : quelles conséquences sanitaires ? » Le Monde.fr, 17-04-2014

– Rapport 307 du BAPE, novembre 2014

iv « L’accès à l’eau potable, futur enjeu majeur » par Stéphane Baillargeon, Le Devoir, 24-01-2017

v « Québec verrouille l’accès aux données sur les eaux usées » par Alexandre Shields, Le Devoir, 22-03-2017