Les diaboliques éoliennes

      Commentaires fermés sur Les diaboliques éoliennes

Je réagis à cet article diabolisant les coûteuses éoliennes paru jeudi dernier dans le Journal de Québec: «Des milliards flambés pour rien». Avant de lyncher le journal et le journaliste, j’ai tenté de savoir d’où provenait l’information. Car lorsqu’on écrit plus d’un papier par jour sur tous les sujets possibles, évidemment… il y a des risques qu’on ne creuse pas vraiment bien chaque dossier.

L’auteur de l’article, monsieur Pierre Couture (Non! Pas le physicien inventeur du moteur-roue!!! Un autre.), s’est basé sur la déclaration d’un analyste de l’Union des consommateurs (UC), monsieur Moisan-Plante. Il avait donc un point de départ qui semblait fiable, du moins à première vue. «La structure d’Union des consommateurs lui permet de maintenir une vision large des enjeux de consommation […](1)» Mais monsieur Couture ne s’est intéressé qu’aux éoliennes, alors que monsieur Moisan-Plante mentionnait une multitude d’autres causes probables aux augmentations de tarif d’HQ dont celle-ci: «Hydro-Québec Production a réalisé des profits énormes sur ses ventes au Québec […] la clientèle devra maintenant payer la facture à Hydro-Québec Distribution […] (2)»

Cette raison n’est-elle pas plus intéressante pour les lecteurs qui sont nombreux à croire qu’HQ est UNE compagnie unique? Combien de personnes sont au courant qu’HQ se vend à elle-même sa propre production? Si vous n’y croyez pas, comment expliquez-vous qu’elle obtienne une croissance de 15% de ses profits (3) en 2014 en même temps qu’elle justifie des augmentations de tarif? «L’analyste déplore également que les ventes entre Hydro-Québec Production et Hydro-Québec Distribution échappent au contrôle réglementaire de la Régie [de l’énergie].(2)»

À mon avis, l’analyste s’est égaré avec cette affirmation contre les éoliennes, malgré la «vision large» de son organisme, et le journaliste a sauté sur l’argument le plus juteux pour produire son papier du jour sans faire trop de recherches.

Une vive réaction n’a d’ailleurs pas tardé du côté de la Gaspésie, dans une lettre ouverte où «Les maires [de Gaspé, New Richmond et Matane] indiquent que contrairement à ce que prétendent les opposants à la filière éolienne, le coût d’un kilowattheure obtenu par Hydro-Québec est de plus en plus compétitif et se situe à environ 6,3 cents […] (4)»

Et contrairement à ce que pense l’analyste de l’UC, les éoliennes ne seront pas «inutiles» très longtemps. Les États-Unis sont vivement intéressés à nous acheter de l’électricité. «En conférence de presse avec le premier ministre Philippe Couillard, lundi, M. Shumlin a estimé que les États de la Nouvelle-Angleterre, dont le Vermont, doivent trouver de nouvelles façons d’importer des quantités plus importantes d’hydroélectricité en provenance du Québec.(5)» Pour une fois que notre premier ministre fait quelque chose de bien… je crois pertinent de le mentionner!

La critique des hausses de tarif d’électricité est justifiée. Avouez qu’il est dommage que seule la partie erronée de l’argumentaire ait été reprise. La filière éolienne, c’est l’énergie du futur dont nous serons tous fiers très bientôt. Nous en serons bien plus fiers que d’un réseau de pipelines sur Anticosti (6).

 

Louys Patrice Bessette, le 25 mars 2015

1 http://uniondesconsommateurs.ca/qui-sommes-nous/
2 http://uniondesconsommateurs.ca/2015/hausse-des-tarifs-delectricite-payez-maintenant-payez-plus-tard/

5 http://bit.ly/1N3PYFF
6 http://bit.ly/1Ikr0iH