Protégeons mieux notre eau

      Commentaires fermés sur Protégeons mieux notre eau

Un texte de Madame Ellen Nutbrown, militante de Saint-Hilaire, paru dans L’Oeil Régional du 24 mai 2017.

Protégeons mieux notre eau

Avec le projet de loi 106 adopté sous le bâillon en décembre 2016 (Loi concernant la mise en œuvre de la Politique énergétique 2030 et modifiant diverses dispositions législatives, dont le chapitre 4 est la nouvelle loi sur les hydrocarbures), et sachant qu’une partie de notre territoire dans la Vallée du Richelieu est toujours claimée et que des gazières détiennent toujours des permis pour y explorer ou exploiter des hydrocarbures, la crainte des citoyens devant l’envahissement possible de cette industrie les a poussés à demander à leurs villes de mieux protéger l’eau potable des citoyens. Ici, dans notre MRC de la Vallée du Richelieu, plusieurs villes ont ainsi adopté un nouveau Règlement déterminant le rayon de protection entre les sources d’eau potable et les opérations visant l’exploration et l’exploitation d’hydrocarbures dans le territoire de la municipalité. C’est ainsi que s’appelle le dernier nouveau règlement qui vise à mieux protéger l’eau que nous buvons…

Mais ce n’est pas si simple que ça : même si 10 villes sur 13 de notre MRC ont déposé une motion ou adopté ce règlement, il reste une étape importante à franchir. M. Richard Langelier, docteur en droit, rencontrera prochainement le ministre Heurtel et il déposera la requête de plusieurs villes qui demandent une dérogation au Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection ou RPEP (qui est le règlement qui s’applique depuis 2014, qui a rendu caducs les autres règlements adoptés par les villes). Le Ministre Heurtel va donc indiquer s’il autorise que nos villes puissent mieux protéger l’eau potable des citoyens. Rappelons que le RPEP prescrit une distance de 500 mètres à l’horizontale entre un forage et l’eau des citoyens, alors que nous estimons qu’il faut une plus grande distance entre un forage et l’eau potable. Selon l’article 124 de la Loi sur la qualité de l’environnement, les villes sont en droit de protéger l’eau de leurs citoyens. Si le ministre Heurtel accorde la dérogation au RPEP, nous aurons moins de crainte devant l’industrie du gaz et du pétrole… C’est un dossier à suivre. Dans notre MRC, les villes de St-Antoine-sur-le-Richelieu, St-Marc-sur-le-Richelieu, Beloeil, McMasterville, St-Denis-sur-le-Richelieu, St-Charles-sur-le-Richelieu, St-Jean-Baptiste, Mont-St-Hilaire, Otterburn Park et Carignan ont passé la motion ou le règlement et nous en sommes très heureux. Nous sommes confiants que le ministre Heurtel n’empêchera pas nos villes de mieux protéger l’eau que nous buvons.

Ellen Nutbrown
Résidente de Mont-St-Hilaire
Militante contre les gaz de schiste