Tag Archives: GIEC

Catastrophe ou désastre

      Commentaires fermés sur Catastrophe ou désastre

M. Gérard Montpetit rappelle qu’il est minuit moins deux à l’horloge de l’apocalypse (Doomsday Clock). Pourquoi ne pas agir avant que les désastres climatiques, que nous connaissons présentement, dégénèrent en une catastrophe pour l’humanité?

La canicule et l’autruche

      Commentaires fermés sur La canicule et l’autruche

M. Gérard Montpetit fait une analogie entre le comportement de l’autruche se cachant la tête dans le sable et un certain illustre négationiste de ce monde. Après la canicule du début juillet, peut-on ignorer les effets des réchauffements climatiques?

La fausse acceptabilité sociale

      Commentaires fermés sur La fausse acceptabilité sociale

M.Gérard Montpetit compare les déclarations du gouvernement de M. Couillard qui clame qu’il n’y aura pas d’exploitation d’hydrocarbures s’il n’y a pas d’acceptabilité sociale et ses actions, jointes avec celles de l’industrie, pour court-circuiter cette notion.

Après Paris, COP 23

      Commentaires fermés sur Après Paris, COP 23

Le pire ennemi des accords de Paris, c’est l’insouciance d’une grande partie de la population et le manque de volonté de nos dirigeants de réellement changer les choses; cette indifférence est la raison pour laquelle la COP 23 passe sous le radar médiatique.

Madame la marquise

      Commentaires fermés sur Madame la marquise

M. Gérard Montpetit dénonce les climatonégationnistes comme M Limbaugh qui crient à la conspiration alors que l’ouragan Irma se dirigeait vers la Floride avec son cortège de destruction.  On peut se moquer de leurs discours déconnectés de la réalité scientifique en chantant la chanson «Mme la Marquise».

L'Accord de Paris : un zombie?

      Commentaires fermés sur L'Accord de Paris : un zombie?

Dans la lutte à l’échelle planétaire entre les énergies fossiles archaïques et les nouvelles technologies, les coups bas pleuvent;  les ennemis de la Conférence de Paris demandent à M. Trump de ne pas la répudier pour mieux la combattre de l’intérieur.